Style de vie

15 déboires du service à la clientèle en télécom

On a tous déjà eu à parler au service à la clientèle d’une compagnie de télécommunications pour un problème d’Internet, de téléphone cellulaire ou de télévision. Est-ce que ça a été plaisant à chaque fois? Probablement pas. Ça m’est arrivée tout récemment et j’étais tellement découragée de me sentir aussi importante qu’une balle de ping-pong qui se fait envoyer à gauche et à droite que j’ai décidé de caricaturer la chose. En fait pas tant que ça. J’ai à peine eu besoin d’exagérer, c’était déjà beaucoup trop loufoque. Pour votre plaisir, voici une liste des 15 choses qui sont susceptibles de se produire lors de votre prochain appel.

Ps : si vous travaillez dans le service à la clientèle, portez une attention spéciale au 15e point. Profitez-en pour nous raconter une expérience comparable que vous avez eue avec un client. S’il vous plaît, on aimerait rire avec vous hahaha!

1.La première chose qu’on te demande est de pitonner ton choix sur ton pavé numérique de téléphone.
2.Ton choix n’est pas dans la liste alors tu prends la décision judicieuse d’y aller par élimination.
3. Tu réalises ton erreur après 4 options mal choisies et tu essaies de revenir au menu précédent.
4. Le menu précédent s’avère être le menu principal et tu te retrouves à recommencer le processus.
5.Tu commences à perdre patience.


6. Tu pitonnes frénétiquement le 0 dans l’espoir de parler à un humain.
7. « Nous transférons votre appel à l’un de nos agents » est l’équivalent du curé qui annonce que les invités peuvent se rassoir lors d’une cérémonie de mariage interminable par une journée de canicule.

8. Tu retrouves foi en l’humanité, l’espace d’un instant, jusqu’à ce que tu frappes un mur : « Votre appel est important pour nous. Merci de patienter pendant que nous nous affairons à aider d’autres clients. »

9. Tu te surprends alors à penser « Ben de rien, hein, de rien! C’est pas comme si j’avais le choix, Madame-voix-en-cacanne, mon wifi a planté et je suis en manque, comprends-tu? EN MANQUE! »
10. La musique d’attente (ai-je besoin d’en dire plus?)
11. Devoir expliquer ton problème à l’agent Jean-Philippe, qui te transfèrera à Mélanie, représentante à la facturation, à qui tu devras expliquer la même chose. Mélanie ne pourra rien faire pour toi et te réfèrera à sa collègue Karine, préposée à la rétention de la clientèle, qui ne connaitra pas non plus ton histoire. Après que Karine aura conclu que ta requête n’était pas de son ressort, elle te passera Gérard, le directeur de district, qui lui blâmera le système, tel un philosophe.

12. On te propose tout de même qu’un technicien vienne te rendre visite dans ton humble demeure.
13. Les disponibilités dudit technicien sont aussi rares qu’un oasis en plein désert et ressemblent à peu près à ça : n’importe quand sauf les fins de semaine, les soirs de semaine, les jours fériés et entre 11h30 et 13h. Finalement, si tu travailles ou étudies à temps plein de jour, bonne chance!
14. Tu as toujours rêvé qu’on t’organise un surprise party? Eh bien tu vas être aux anges puisque la compagnie prendra bien le soin de te faire languir quant à l’heure de la visite. Après tout, il ne faudrait surtout pas gâcher l’effet de surprise, c’est beaucoup trop festif!

http://www.spectator.co.uk/books/9054881/scottenfreude-by-ben-schott-review/
http://www.spectator.co.uk/books/9054881/scottenfreude-by-ben-schott-review/

15. Tu penses, l’espace d’un instant, envoyer paître ton interlocuteur en lui proposant d’aller se perdre dans un champ de maïs fraîchement recouvert de fumier, mais tu te souviens que c’est un humain. Qu’il a un emploi, comme toi. Qu’il doit probablement suivre encore plus de procédures qu’il ne le laisse paraître. Tu décides donc de le remercier et de lui souhaiter une vie remplie de wifi gratuit et illimité, parce que t’es un humain empathique, des fois.

You Might Also Like

%d bloggers like this: