Boulot On jase Petits plaisirs Voyage

Il était une fois, un voyage dans le sud

Ben oui, cette année j’ai décidé de disparaître. Dans la brume. Pendant une semaine. M’écraser sur les plages de Cuba avec un livre trop usé, un daiquiri aux fraises qui a fondu tellement il fait chaud, mon bikini pas tellement flatteur pour mes poignées d’amour et tout ce qui va avec!

J’en ai fait des jaloux, ça oui ! Et les gens de me dire : « Cuba! C’est tellement beau, wow, t’es chanceuse! » Non. Ben non, osti d’pogo! Gagner à la 6/49, c’est de la chance. Entendre la madame du bingo crier « B 12! » quand c’est le numéro qu’il te manquait, c’est de la chance. Tomber sur toutes les lumières vertes quand t’es pressé, c’est de la chance. Quand tu as attendu 47 minutes pour entrer dans un bar pis que TA toune se met à jouer au moment où t’arrives, ça, c’est de la chance. Aller à Cuba, c’est pas de la chance. Y’est pas tombé du ciel mon billet d’avion, je l’ai payé, avec mon temps pis mon argent. Laisses-moi te dire que des heures passées dans mon cubicule y’en a en tabarnouche #20AnsEtFonctionnaires.

Bref, ce jour-là j’ai décidé de me gâter pis de m’acheter un billet d’avion pour Cuba plutôt que d’être chanceuse #PasSimilairePentoute. J’ai décidé d’y aller, non pas en hiver, mais au printemps. Les gens trouvaient ça un peu bizarre que je parte au printemps, mais j’ai mes raisons.

Premièrement, les billets sont beaucoup moins chers. Ça veut dire que tu peux peut-être te permettre d’y aller une semaine de plus, aller te pavaner dans un tout inclus 5 étoiles ou encore faire plus d’activités #AstuceDeChampion. Parmi celles que j’ai essayées, je recommande le tour de catamaran (à éviter si tu as le mal de mer) et le tour guidé de la capitale de Cuba, la Havane. Tu peux même découvrir comment les Cubains fabriquent leurs cigares, cultivent les cannes à sucre et le café, le tout en buvant beaucoup de rhum #AstuceDeChampion numéro 2.

11358775_998912413454975_668795208_n

Deuxièmement, c’est l’été là-bas aussi. Partir dans le sud en décembre, c’est l’fun parce que tu te sauves de l’hiver pendant une semaine, mais la température risque d’être pas mal moins belle qu’au printemps. À quoi bon aller dans les sud si personne te complimente sur ton beau teint basané à ton retour? Moé l’monde qui ont pas l’sens des priorités…

11328077_998904306789119_1596251644_o

Troisièmement, y’a moins de monde. Ayant moi-même visité Cuba plusieurs fois avant cette année (ok, deux fois), il m’est souvent arrivé de voir qu’il n’y avait plus de places libres au bord de la piscine et à la plage vers 10h. J’suis pas une fille matinale ben ben. Jouer à la chaise musicale et attendre qu’une place se libère, c’est pas trop mon truc. Surtout en vacances quand tout ce que j’veux faire c’est relaxer. Au printemps, tu as une chaise assurée à n’importe quelle heure de la journée!

11311834_998914100121473_758953197_n

Quatrièmement, tu fais le plein d’énergie juste avant l’été. Si je pouvais vivre dans le sud pour le reste de mes jours, je partirai demain matin. Mais bon, j’aime quand même ça (un peu) l’hiver. La première tombée de neige, l’ambiance des fêtes, le magasinage de Noël, la naissance du p’tit Jésus, le jour de l’An, c’est sacré! Partir au printemps, c’était pour moi le moment idéal pour aller dans le sud parce que c’est le temps de l’année où j’ai le moins d’énergie. L’hiver a été rough et ma session universitaire des plus redoutables. Je me suis dit que j’avais travaillé fort pis que je le méritais.

Tout ça pour dire que j’suis allée dans le sud. Pendant une semaine. 6 jours de travail sans être payée, ça fait mal, à un tel point que j’ai hésité longtemps avant de partir. J’voulais pas qu’on m’enlève 45 heures de travail sur ma prochaine paye (les étudiants me comprendront!). Quand je suis revenue, ben, je me suis sentie niaiseuse. Niaiseuse d’avoir hésité autant. Hésiter à avoir du fun et à penser à moi juste un peu. J’suis ben bonne là-dedans, moi, hésiter pis être raisonnable…trop raisonnable. Le travail et les études ont toujours été une priorité et je me suis empêchée de faire beaucoup trop de choses à cause de ça. Ce jour-là, je me suis tannée d’être écrasée par le quotidien pis je me suis acheté un billet pour Cuba. Après tout, les souvenirs, il faut les créer quelque part.

You Might Also Like

  • Pensées En Fleurs

    Bel écrit. Lors de notre premier voyage à Cuba, nous avons visitées la vie urbaine et lors du deuxième, nous avons fait du catamaran. Par contre La Havane sera à visiter la prochaine fois. Lors du voyage, le plus récent à Cuba, j’ai eu une déshydratation sévère, et l’hôpital le plus près était à 5-6 heures de route. Il se trouvait en effet, en plein centre de La Havane. Pour finir, il y avait un médecin d’urgence à notre hôtel et je m’en suis bien sortie! C’est pas comme si tu avais gagné le 6/49, cependant c’est toujours reposant de se laisser au Paradis. 🙂 C xox

  • C

    Wow! Toute une aventure…contente que tout se soit bien terminé et que tu vas mieux 🙂 La prochaine fois, j’aimerais aussi visiter les quartiers urbains plutôt que touristiques. Ça devrait faire changement des 3 voyages à Cuba que j’ai fait jusqu’à maintenant. À plus ! – C

%d bloggers like this: